Autres initiatives relatives à l’enseignement postsecondaire

Depuis 2014, le CAMEF est le conseil régional principal en éducation chargé d’assurer la surveillance au nom de la Commission de l’enseignement supérieur des Provinces maritimes (CESPM).

Les ministres sont déterminés à assurer un système d’enseignement postsecondaire de haute qualité durable et responsable dans chaque province et continuent de promouvoir une collaboration accrue dans la région de l’Atlantique en poursuivant le dialogue à l’échelle provinciale et régionale, avec tous les intervenants.

LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS DE NIVEAU POSTSECONDAIRE

En 2017, le CAMEF terminera la mise à jour et l’enrichissement de son rapport rédigé en 2010 et intitulé Les répercussions économiques des étudiants internationaux fréquentant des établissements postsecondaires au Canada atlantique : Une analyse des dépenses, une étude selon laquelle les étudiants étrangers sont une source importante d’immigrants potentiels pour le Canada atlantique et qui confirme l’importance de leurs contributions à l’économie de la région.

Les provinces de l’Atlantique poursuivent leurs démarches visant à recruter davantage d’étudiants étrangers et à aider ces derniers à obtenir leur résidence permanente une fois diplômés. Depuis 2010, les inscriptions d’étudiants étrangers de niveau postsecondaire au Canada atlantique ont augmenté et il y en a environ 4 000 de plus – les étudiants étrangers constituent un pourcentage important de la population estudiantine dans la plupart des universités.

L’étude permettra de déterminer si, et dans quelle mesure, les retombées économiques des étudiants étrangers sur la région de l’Atlantique et sur chaque province en particulier ont évolué au cours des cinq dernières années. Le rapport indiquera également les principaux facteurs relatifs à la capacité de retenir les étudiants et les nouveaux diplômés, comme des aides ou des initiatives en particulier permettant aux étudiants étrangers de niveau secondaire et postsecondaire de sentir qu’ils sont bienvenus au sein de leurs établissements et de leurs communautés de façon à faire naître chez eux le désir de rester dans la région.